Gravure sur textile pour la Saint-Valentin

Dans le cadre de la préfiguration de la ressourcerie à Carmes Village, l’idée était de poser les bases des projets de réemploi notamment sur le volet créatif.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Parmi les premières expérimentations, il y avait cette idée d’utiliser des fripes collectées à Carmes Village pour imprimer par dessus des motifs, des visuels préparés en linogravure. L’expérience tourna autour de Julien Hanriot-Collin (aka Energol) et de sa presse Louison. Lucile Heurtevin, Carole Bonetti, Violaine Labaume préparèrent leurs plaques de lino. Avec Julien, nous avons composé, assemblés, puis roulé les vêtements dans la presse.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les visuels s’orientent autour de la thématique de l’époque : un croisement entre la Saint-valentin et l’approche anatomique de l’amour. Sur le plan technique (presser du textile), l’expérience est concluante. Sur le plan esthétique, c’est aussi encourageant ! Reste à faire poser quelques modèles vivants avec les vêtements pour mettre définitivement en valeur le projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *